Les travaux de l’atelier d’évaluation des activités 2020 et de planification des activités 2021 de l’APEJ ont pris fin ce jeudi 24 décembre à Ségou au Centre culturel Korè.
Ont pris part à cette session présidée par M. José Pierre Félix Coulibaly Directeur Général adjoint, le Point focal du PROCEJ, les Chefs de Département, les Chefs de service en staff, les Coordonnateurs régionaux et du District, le Coordinateur du projet EJOM, certains experts et représentants du personnel.
Au cours des travaux plusieurs documents ont fait l’objet d’analyses et de débats. Il s’agit notamment du bilan des activités 2020, du rapport d’exécution du budget 2020, des propositions d’activités pour 2021, du projet de budget 2021 et le bilan critique de la structure.
A l’ouverture de la session, le Directeur Général Adjoint a fait remarquer qu’elle se tenait dans un contexte particulier marqué par plusieurs événements contraignants et dont les plus emblématiques sont entre autres la non restauration de la Taxe Emploi Jeune suspendue depuis fin 2018, la non organisation du programme du stage de formation professionnelle, la pandémie du COVID-19, l’insécurité, la faiblesse des recouvrements et des remboursements des prêts consentis aux jeunes, le retard dans la formulation d’un nouveau Programme Emploi Jeunes (PEJ III), l’arrivée à terme de certains projets et donc la réduction de la contribution des PTF dans le budget et plus récemment la démission de son poste du Directeur Général moins de deux ans après le décès de son prédécesseur.
Il a également indiqué que pour faire face aux difficultés financières de la structure, la Direction Générale a multiplié bon nombre d’initiatives inclusives pour renforcer le partenariat tout azimut, réviser et améliorer plusieurs approches de mise en œuvre des activités telles que la garantie des plans d’affaires des jeunes y compris les taux de financement, l’évaluation des activités, le renforcement du suivi des bénéficiaires et l’optimisation des charges.
Au cours de l’année 2020 et grâce au concours de la tutelle et des partenaires, l’APEJ a atteint certains résultats dont : le renforcement de l’employabilité de 1 801 jeunes dont 807 insérés, 333 placés en stage de qualification, 40 en apprentissage, 591 formés sur les chantiers écoles HIMO, 30 formés en maçonnerie/carrelage ainsi que la création de 67 834 journées de travail.
Dans le cadre de la seconde composante du Programme emploi jeune (renforcement de l’employabilité des jeunes), 9 876 jeunes ont bénéficié des actions de développement de l’esprit d’entreprise dont 3 020 jeunes formés en création d’entreprise et finalisation de plans d’affaires, 1 085 formés en éducation financière, 335 jeunes informés et sensibilisés sur l’entrepreneuriat, 2 745 jeunes formés en gestion d’entreprise et compétence de vie et 2 618 jeunes formés dans les modules techniques. Enfin dans le cadre des financements, 842 jeunes ont reçu des kits financiers de démarrage, 1 000 projets ont été financés, 73 PME ont bénéficié du financement en cascades basés sur des résultats, 1 400 projets ont été suivis, 23 plans d’affaires ont été reçus et 651 jeunes ont été appuyés et conseillés. Au titre des recouvrements des prêts promoteurs 22 039 656 FCFA ont été recouvrés.
M. Coulibaly a remercié pour leur accompagnement les nombreux partenaires pour la mise en œuvre efficace du PROCEJ, les projets EJOM, PAJERKO, le Projet Emploi Jeune pour la Paix, les EOJ et le PIC III dont l’approche a été implémentée depuis novembre dernier dans la Région de Mopti.
Pour ce qui concerne le plan d’actions 2021, il poursuivra, avec l’accord des administrateurs, la consolidation des résultats déjà atteints conformément à la mission de l’APEJ qui consiste à concourir à la création d’emplois pour les jeunes en milieux rural et urbain, notamment en facilitant l’accès au marché du travail et au crédit.
Elles seront bâties autour de quatre objectifs majeurs: favoriser l’accès des jeunes à l’emploi, améliorer la gestion administrative de l’APEJ, améliorer les conditions de travail du personnel de l’APEJ et enfin rendre visibles les activités de l’APEJ. A ce titre, il est ainsi prévu la mise en œuvre de 71 activités qui toucheront directement 7 840 jeunes, soit 400 jeunes en stage de qualification professionnelle, 2 000 jeunes en stage de formation professionnelle, 160 en apprentissage, 120 jeunes en reconversion/adaptation à un poste de travail. En outre, 75 jeunes seront formés sur les chantiers écoles, 30 Elus et 30 Techniciens de Bureaux d’Etudes Techniques (BET) formés sur l’approche HIMO, 100 jeunes mobilisés pour les travaux HIMO d’Assainissement (curage de caniveaux et balayage de voies urbaines), 120 jeunes ruraux installés dans les activités agricoles, 2 000 jeunes sensibilisés en entrepreneuriat, 500 formés en entrepreneuriat, 280 en mentorat, 40 jeunes mis en incubation, 20 jeunes coachés à travers le PAJERKO, 1 965 projets ou kits financés (dont 1 000 sur le PIC III, 320 sur le FNEJ et 645 au compte du projet EJOM).
Le rythme des activités connait certes une réduction quantitative, mais pour le Directeur Général adjoint, cette situation ne doit point occulter la responsabilité des cadres d’améliorer la qualité des interventions de l’APEJ en mettant l’accent sur leur efficacité et surtout leur suivi. Aussi, a-t-il annoncé, la participation de l’APEJ à la 3è édition de la Bourse de l’Emploi et de la Formation Professionnelle initiée par le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle avant fin 2020.
Dans ce cadre, l’APEJ a proposé cinq types de projets sous forme de Kits pour inciter les jeunes à opter pour l’auto-emploi, là où réside le maximum d’opportunités d’insertion. Il s’agit de 20 kits d’embouche bovine, 20 kits de vente d’aliment bétail, 20 kits de boucherie, 20 kits de tannerie et 20 kits d’atelier en électricité photovoltaïque soit 100 kits d’emplois et un investissement de 258 360 000 FCFA.
Les documents ainsi discutés et validés au cours de cet atelier seront soumis dans les semaines à venir aux Administrateurs de l’APEJ pour examen et approbation y compris le budget correspondant.
Par ailleurs, l’équipe de la coordination régionale APEJ de Ségou a reçu les félicitations des participants pour la qualité de l’organisation technique des travaux.
CICOM APEJ Ségou – 24 12 2020