Partager
 A la rencontre des jeunes qui ne baissent pas les bras: Ibrahim Konta, qui a commencé avec deux têtes de bovins il y a peu. Il compte aujourd’hui une dizaine de têtes à Darsalam.