Le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes, M. Aly KEBE, a présidé ce jeudi 25 octobre à la Maison de la Solidarité (Bamako, Bakaribougou), l’ouverture d’une session de formation destinée à 50 jeunes diplômés en Technique de recherche d’emploi avancée (TREA).
Ont pris part à la cérémonie qui a démarré par l’hymne national, le maire de la commune III, parrain de la semaine thématique du mois de la solidarité, le maire délégué de Bakaribougou et plusieurs cadres de l’APEJ.
A tour de rôle, le maire délégué, le parrain, la Directrice du centre de formation retenu, le Président de la Fédération malienne des personnes handicapées, M. Moctar BA ont remercié la Direction Générale de l’APEJ pour ce projet de renforcement des capacités des jeunes diplômés handicapés.
Le Directeur Général a rappelé que l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes a pour missions, sous la tutelle du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, de concourir à la création d’emplois pour les jeunes en milieux urbain et rural, notamment en facilitant leur accès au marché du travail et au crédit. A ce titre, l’APEJ mène plusieurs activités dans le cadre du renforcement de l’employabilité des jeunes.
Il s’agit notamment du stage de qualification, de l’apprentissage, des formations qualifiantes, de la reconversion/adaptation à un poste de travail, des activités Haute intensité de main d’œuvre. L’objectif global des présentes sessions de formation est de consolider l’employabilité et de développer la créativité des jeunes en situation difficile afin de faciliter leur insertion socio professionnelle.
A travers ces sessions, 50 jeunes de couches vulnérables seront formés à réussir un entretien d’embauche, rédiger une lettre de motivation et une demande d’emploi ou d’embauche et élaborer un curriculum vitae.
En effet, une recherche d’emploi efficace doit être préparée surtout pour les compétences affectées injustement par les stigmates du handicap. Ne dit-on pas que chercher un emploi est également une compétence. Autant il est important d’être qualifié, autant est-il important de savoir réagir à des candidatures spontanées, trouver de bons arguments face à une offre de poste, négocier avec un futur employeur, développer son réseau, choisir ses annonces, contacter une entreprise et s’informer sur les métiers et les entreprises.
A ce titre, en plus des bureaux habituels de l’APEJ et des différents canaux de communication, nous avons mis en place en partenariat avec Swisscontact des Espaces Orientation Jeunesse afin de donner le maximum d’information aux usagers tout en intervenant dans l’orientation professionnelle pour améliorer l’insertion des jeunes.
Depuis leur création à Bamako, Ségou, Mopti et Sikasso les Espaces Orientation Jeunesse (EOJ) ont accompagné de nombreux jeunes diplômés et non diplômés dans la construction de leur projet professionnel en mettant notamment à leur disposition un plateau complet de services d’information sur les métiers, les débouchés, les opportunités de stage, les missions des structures publiques et privées, bref les renseignements dont ils ont besoin et auxquels ils ont droit.
L’atelier sera basé sur une approche interactive. La méthodologie sera axée sur l’interaction et la participation active avec des jeux de rôles, des exercices, des situations réelles, des discussions et le partage des expériences personnelles.
Le Directeur de l’APEJ a invité les formateurs et les apprenants à l’assiduité et à la quête réciproque de la qualité tout au long de la session.

CICOM APEJ ll 25 10 2018