Le Directeur général adjoint de l’APEJ a pris part le mercredi 24 juin à Banamba à une mission de suivi pédagogique des formations en création d’entreprise et finalisation des plans d’affaires des bénéficiaires du Projet d’appui aux jeunes entrepreneurs de la Région de Koulikoro (PAJERKO).
Etaient également de la visite la Coordinatrice Régionale de l‘APEK à Koulikoro et trois autres cadres de la Direction Générale en occurrence Sory Traoré, Bernardin Maiga et Youssouf Guindo.
Les jeunes actuellement en formation entrepreneuriale avaient déjà bénéficié de formation pratiques dans les différents corps de métiers de leurs choix.
Au cours de la visite, les formateurs se sont surtout félicités de la transparence qui a prévalu lors du processus de sélection des jeunes bénéficiaires.
Le PAJERKO vise à réduire la pauvreté en renforçant l’employabilité des jeunes dans le secteur rural, à travers l’entrepreneuriat agropastoral dans la région de Koulikoro et précisément, dans les cercles de Nara, Kolokani, Banamba et Dioïla». Les segments ciblés sont l’embouche, l’aliment bétail, la boucherie et la tannerie. Les financements remboursables oscillent entre 2.500.000 à 3.500.000 FCFA, selon les cas.
Lancé officiellement en septembre 2019 à Koulikoro, le PAJERKO (fiancé par ENABEL entendre Agence Belge de Développement) est destiné à une vingtaine de jeunes de 21 à 40 ans déjà actifs dans la vie économique et dans les exploitations agropastorales. Il leur permettra d’exercer des métiers, sources d’auto emploi et de la génération de valeur ajoutée. La stratégie esty basée sur la chaîne de valeurs de la filière bétail. Ainsi les domaines d’intervention prioritaires s’articulent autour de la vente d’aliments bétail, l’embouche bovine, la boucherie et la tannerie. Cinq jeunes ont été ainsi sélectionnés par cercle au cours de la phase pilote.

CICOM APEJ 26 06 2020