Partager
L’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes prend part du 25 au 27 mars 2021 au salon Mali Digital Awards 2021 au CICB.
Parrainé par le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, ce salon initié par l’Agence « Dashili Business Solutions » vise à regrouper les acteurs du numérique autour de leurs réalisations et de leurs potentiels à travers le thème « la jeunesse au cœur de l’innovation, de la transformation digitale, des Ntics et de l’éthique ». L’objectif recherché les organisateurs est la promotion de l’entreprenariat numérique à travers une mise en compétition des entreprises du secteur, la promotion et l’accompagnement des initiatives de projets digitaux.
En effet, depuis quelques années la transformation digitale est devenue un enjeu incontournable pour tous les pays. Les nouvelles technologies prolifèrent et provoquent des ruptures dans toutes les activités. L’impact du numérique sur les performances des entreprises dont l’adoption se généralise génère de nouvelles exigences et des demandes d’adaptation et de réadaptation continues.
Cet objectif poursuit ceux de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes dès lors que le Programme Emploi jeune vise la création d’emplois pour les jeunes en milieux urbain et rural, notamment en facilitant leur accès au marché du travail et au crédit. Mieux le groupe cible de l’APEJ est constitué de jeunes (hommes et femmes) âgés de 15 à 40 ans y compris ceux de la diaspora.
A ce titre, l’APEJ mène régulièrement des activités d’information, de sensibilisions, de formation et d’incubation en entreprenariat au profit des jeunes. Elle prend part à plusieurs salons métiers (FEBAK, SAFEP, Salon de l’Entrepreneuriat et des Petites et Moyennes Entreprises, etc.) au delà de ses propres espaces comme les Journées emploi-jeune, les journées régionales et nationales de l’entreprenariat. Il s’agit de contribuer au développement économique du pays et faire de l’entrepreneuriat numérique et innovant un levier d’émergence économique en encourageant les jeunes à développer leurs capacités d’auto-emploi.
Au cours du salon l’APEJ animera un stand d’information axé sur le développement de l’esprit d’entreprise, le financement des projets, l’inscription des usagers et l’enregistrement des plans d’affaires. Après la cérémonie d’ouverture ce 25 mars, le ministre Mohamed Salia Touré a visité les stands dont celui de l’APEJ où il a été accueilli par le Directeur Général M. Mamadou Ba entouré par l’Agent comptable, la coordinatrice de Bamako Rive gauche, le Chef DEJ, etc. Le Directeur Général a rappelé la mission de l’APEJ et l’intervention de l’APEJ dans le secteur du numérique avec ses multiples avantages pour les usagers.
Au delà du financement de plusieurs projets évoluant dans l’environnement du numérique (la formation des jeunes au cours des différentes éditions du E festival, formation des jeunes dans les logiciel de comptabilité comme Sage Saari en 2010, le Programme d’installation des jeunes dans les télé-centres, la ligne de crédit de 100 millions fcfa pour les jeunes déguerpis de Malitelda, le suivi coaching de certaines entreprise dans le domaine du digital comme « Danapay » une entreprise de transfert d’argent (Moby Money) en 2015 ainsi que plusieurs programmes de reconversion dont le système d’information géographique, etc. Dans son système d’information (SI) et sa politique de communication externe, l’APEJ utilise certains outils numériques dont une plateforme SMS de 180 contacts et plusieurs sous-groupes pour la diffusion des informations à l’interne, cinq plateformes WhatsApp, une newsletter collaborative pour la diffusion des documents et décisions, une newsletter pour la diffusion des offres d’emplois pour plus de 700 groupes et contacts mails, le lien web https://mail.gouv.ml pour la messagerie professionnelle, l’IBM Verse (application androïd pour la messagerie professionnelle), une bibliothèque de ressources documentaires accessible en réseau, une application pour la gestion du SFP, le logiciel ACVO FLOW pour le, suivi évaluation des jeunes bénéficiaires de EJOM, une application en SGBD pour la gestion des EOJ, un dispositif de pointage du personnel par empreinte digitale connecté à un serveur, un site web, douze comptes Facebook (10 comptes pour les coordinations, 01 compte principal pour la Direction et 01 compte pour les EOJ, un compte Twitter synchronisé avec facebook, un compte YouTube ApejMali , une base de données des usagers. Il convient d’y ajouter un intranet et un Outlook avec 150 adresses professionnelles, un intercom téléphone VOIO, une application en développement pour l’accès dynamique à des informations factuelles sur les offres d’emplois, de stage, d’apprentissage et de formation en partenariat avec la Coopération Suisse. Au cours de l’année 2020, les profils sociaux de l’APEJ ont reçu 620 000 visites.
Dans les perspectives, l’APEJ développera d’autres outils sui seront annoncés par le Directeur général au cours des panels thématiques.
CICOM APEJ 25 03 2021