Partager
A l’invitation de la coordination du Projet EJOM (la SNV), le Directeur Général de l’Agence pour la Promotions de l’Emploi des Jeunes a pris part ce jeudi 8 juillet à la cérémonie marquant la remise officielle des 20 fermes horticoles réalisées par l’ONG internationale ICCO Coopération pour le compte du Projet. L’objectif poursuivi par ce Projet d’un coût de 13 milliards de fcfa vise à stimuler le développement économique et la stabilité sociale en créant des opportunités pour l’emploi des jeunes dans les chaînes de valeur de l’horticulture, la gestion des déchets, l’agro-alimentaire et l’artisanat utilitaire est pertinent, salutaire et combien utile pour les 8 620 bénéficiaires directs dont 2 586 femmes, 1 293 migrants et surtout 6 472 emplois par le biais de l’entrepreneuriat.
C’est le village Malinké de Teneya dans la commune rurale de Siby (50 km à l’ouest de Bamako) qui a abrité l’évènement en présence de M. Bakary Doumbia, Ministre de l’entreprenariat national, de l’emploi et de la formation professionnelle ; M. Ky Zerbo Représentant l’Ambassadeur Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Mali ; M. Harm Duiker Directeur Pays de la SNV pour le Mali et le Nigeria ; M. Moumouni Damango Représentant de l’Ambassade des Pays Bas au Mali ; le sous-préfet de Siby ; les Directeurs des Agences d’exécution du projet EJOM, la SNV, ICCO Coopération, Waste et l’APEJ. Étaient également de l’évènement les membres du Conseil d’orientation du projet dont la Direction nationale de l’Agriculture ; le Maire de la Commune de Siby Daouda Camara ; les élus locaux et les notabilités dont le Chef de village de Tenéya M. Sékou Camara.
La cérémonie qui s’est déroulée à l’entrée de la ferme a enregistré plusieurs interventions dont celle du Chef du village non moins particulièrement enthousiaste pour ce qu’il a désigné comme étant la plus grande réalisation de sa chefferie, le Maire, le Directeur de la SNV, le Représentant d’Icco Coopération, le Président de la coopérative M. Balla Camara, le Représentant de la délégation de l’UE et le Ministre Bakary Doumbia.
Le Ministre Doumbia qui a reçu un bélier et une dizaine de noix de cola en guise de reconnaissance a exprimé sa gratitude aux autorités et aux populations de Siby, Ténéya et environs pour la qualité de leur accueil à l’occasion de cette importante activité de remise de fermes aux populations bénéficiaires dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Gao.
Il a rappelé que notre pays traversait une crise multidimensionnelle depuis quelques années avec pour corollaires une insécurité ambiante et plus récemment la pandémie du coronavirus. Dans ce contexte difficile, a indiqué le Ministre, le Mali a su compter sur de nombreux pays amis et plusieurs partenaires pour lui apporter une précieuse et irremplaçable assistance afin de renforcer ses propres capacités de résilience et d’efforts pour sortir très rapidement de ces crises. Il a relevé particulièrement l’accompagnement constant de l’Union Européenne et de ses Etats membres qui ont toujours été aux côtés des maliens et surtout auprès des populations les plus vulnérables dans de nombreux domaines comme l’éducation, l’appui budgétaire direct, la sécurité, les actions humanitaires, les réformes de l’Etat et la consolidation de l’Etat de droit; le développement rural, la sécurité alimentaire, les infrastructures, etc.
Le Ministre a souligné également que le contexte de ces crises a négativement impacté sur le secteur de l’économie et par ricochet sur l’emploi inscrit cependant comme l’une des priorités les plus importantes de notre pays et pour laquelle tous les efforts doivent être consentis de l’Etat aux collectivités en passant par les partenaires au développement. Le Gouvernement de la transition, a-t-il indiqué, est conscient de cette réalité et a inscrit la satisfaction de la demande sociale comme un axe majeur de sa feuille de route sous le leadership avisé du Président de la Transition et du Premier ministre, Chef du Gouvernement.
Le ministre a engagé les coopérateurs à prendre soin des équipements socioéconomiques ainsi mis gracieusement à leur disposition, à mettre en place des systèmes de gestion transparents et techniquement viables, de la production à la commercialisation en s’organisant et en cherchant d’autres partenaires pour l’accompagnement.
En effet au sein de ces nombreux bénéficiaires, les fermes qui totalisent 80 ha aménagées et équipées, appartiendront désormais et à partir de maintenant à 600 agro-entrepreneurs dont 30% de femmes.
Quant aux bénéficiaires indirects, ils sont estimés à plusieurs dizaines de milliers dans les régions de Kayes, Koulikoro, Gao et le District de Bamako, zone d’intervention du Projet.
La délégation a également visité la ferme dans laquelle sont déjà produits de l’aubergine, du gombo, du piment, des concombres et de la tomate. Comme les 19 autres fermes réalisées par le projet EJOM, celle de Ténéya compte 4 ha de parcelles, une clôture, des forages de 6 et 14m3, un magasin, un château de 30m3, 30 bornes et 4 bassins de stockage. La coopérative Nyeta qui a reçu un appui de 16,5 millions fcfa depuis le démarrage du projet nourrit de grandes ambitions pour faire de la ferme un gisement d’opportunités et un frein à l’immigration des jeunes, l’un des objectifs du projet.
Après Tenéya, la délégation ministérielle a visité les chantiers du Centre de formation professionnelle en transformation Agro-Alimentaire à Siby (CAAS).
L’idée de réaliser ledit centre de formation date de 2017 et celle l’installer à Siby en 2018. La délégation a visité les deux fermes de production en chantier d’aménagement à Kalassa et la base qui comprend salles de formation, bibliothèques, réfectoire, bureaux, salles de séminaires, espaces de rencontre de plus de 400 places, dortoirs et logements. Le Ministre s’est dit très satisfait de cette infrastructure dont la coordination nationale est assurée par notre compatriote Salaha Baby.
CICOM APEJ 08 07 2021