Le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes M. Yaya DAO était sur le terrain ce lundi matin à l’occasion de la reprise des sessions de formation destinées aux bénéficiaires de la 3è cohorte du contingent 2020 du projet l’Emploi des Jeunes Créé des Opportunités Ici au Mali (EJOM). La formation de cette cohorte avait été suspendue en mars 2020 avec l’apparition au Mali de la pandémie du coronavirus. Récemment, il a été convenu entre les acteurs de la relancer.

En compagnie de certains de ses collaborateurs dont l’Equipe de la Coordination Régionale APEJ de la rive gauche et le coordinateur du projet EJOM M. Boubacar Haïdara, le Directeur Général a visité les deux salles du pôle de formation de la rive gauche où quelques 64 jeunes bénéficiaires sont formés en compétences de vie et en entrepreneuriat. Par compétence de vie, il faut comprendre les outils en communication, la prise de décision, l’éthique professionnelle, la loyauté, l’honnêteté, la culture du résultat, etc.

Sur place, le Directeur Général a constaté l’observation stricte des mesures barrières, des kits de lavage des mains à l’eau et savon en passant par le port des masques et la distanciation physique. Dans les salles, les faisant office de chefs de villages ont remercié les plus hautes autorités, l’Union Européenne, l’APEJ et la SNV pour avoir bénéficié de ce programme malgré le contexte difficile et suivant une sélection au sein de plus de 40 000 postulants.

Dans son message aux apprenants, le Directeur Général a au nom du Ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, prodigué d’utiles conseils quant aux vertus de l’auto-emploi et le changement de certaines mentalités négatives comme la résignation de plusieurs jeunes au chômage à défaut du salariat pendant que l’entreprenariat offre des opportunités illimitées. Il s’est également dit satisfait des conditions générales de déroulement des formations notamment le climat entre les participants, le professionnalisme des formateurs. Enfin, il a encouragé les jeunes à aller vers des projets concrets et durables afin d’honorer le Gouvernement du Mali, les Partenaires au développement et bénéficier et des kits de démarrage (300 000 f) et du fonds de Financement complémentaire pouvant aller à plusieurs millions de FCFA.

Le Projet l’Emploi des Jeunes Créé des Opportunités Ici au Mali (EJOM) a été lancé en septembre 2017 avec comme objectifs celui de contribuer au développement des opportunités économiques et à la stabilité sociale dans les Régions de Kayes, Koulikoro, Gao et le District de Bamako à travers l’horticulture, la gestion de déchets, l’agro-alimentaire et l’artisanat utilitaire. Le coût total du projet est de 20 935 041 Euros soit 13 milliards de fcfa financés par l’Union Européenne pour 20 000 000 Euros, la SNV pour 527 934 Euros et mon Département à travers l’APEJ pour 407 107 Euros. Sa mise en œuvre est confiée au consortium d’agences composé de la SNV (lead), d’ICCO, de WASTE, (toutes des agences néerlandaises) et de l’APEJ. Le projet touchera directement à 8 620 bénéficiaires directs sur 4 ans. Chaque année environs 3 000 bénéficiaires seront formés aux modules de la gestion d’entreprise, des compétences de vie et des modules techniques en fonction du secteur choisi par le bénéficiaire. Ils recevront ensuite un kit de démarrage d’un montant de 300 000 FCFA.

La première cohorte de 2018 a porté sur 2 400 jeunes dont la plupart ont reçu leur kits de démarrage après la cérémonie en tenant lieu le 18 octobre de la même année à Koulikoro. Le contingent pour 2019 a porté sur 3 000 jeunes. Le contingent 2020 compte 2 659 jeunes sélectionnés parmi quelques 43 000 postulants. Les formations données aux jeunes leur permettront d’assurer une meilleure viabilité de leurs microprojets.

CICOM APEJ 22 06 2020