L’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes a procédé ce jeudi 08 novembre au lancement officiel de sa campagne de sensibilisation et d’information sur l’entreprenariat en milieux scolaire et universitaire.

Cette année, c’est le lycée Kodonso de la capitale qui a abrité l’évènement avec la participation du proviseur et de ses collaborateurs dont de directeur des études M. Mamadou Cissoko, des quelques 700 lycéens, du Directeur Général de l’APEJ accompagné par plusieurs de ses collaborateurs de la Direction et de la coordination régionale de la rive gauche de Bamako

Dans son mot d’accueil, le promoteur et proviseur Sanoh Dianka a remercié l’APEJ et l’Académie d’enseignement de la rive gauche pour avoir misé sur son établissement pour accueillir cet important évènement combien utile pour les scolaires dans leur avenir professionnel.

Dans un témoignage captivant, M. Sanoh a partagé plusieurs leçons qu’il a apprises au cours de ses 72 bougies d’expérience de la vie. Ainsi dira t-il que pour entreprendre l’argent ne suffit pas, mais la compétence oui, du moment qu’il s’agit de satisfaire un besoin économique de la société. Lui-même aura réussi de nombreuses affaires comme le bureau de placement Aptitudes Conseils et d’autres entités dans l’assurance, le transit, Kalanso et Formule bien réputés au Mali.

Le Directeur général de l’APEJ M. Aly Kébé a souligné dans son intervention qu’au-delà de son caractère solennel, la cérémonie revêtait une signification profonde car elle traduit la volonté du Ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne et de l’APEJ de ne ménager aucun effort pour faciliter l’insertion du maximum de jeunes dans l’emploi indépendant. Cela à travers l’information et la sensibilisation sur l’entreprenariat des jeunes, diplômés ou non diplômés.

En effet, ces sessions de sensibilisation et d’information tirent leur origine de la mise en œuvre du Programme Emploi Jeune deuxième génération exécuté par l’APEJ dans le cadre de sa deuxième composante relative au Développement de l’Esprit d’Entreprise.

Ainsi, durant quatre jours, des dizaines de sessions de sensibilisation seront organisées à travers le pays notamment afin de toucher le maximum de jeunes.

Mieux il est aujourd’hui établi que les micros, petites et moyennes entreprises constituent les principaux mécanismes de création d’emplois et que la population devant assurer le développement de ces entreprises est constituée de jeunes que ce soit ici au Mali ou ailleurs comme dans l’espace UEMOA. Cependant, force est de reconnaître que les jeunes manquent très souvent d’idées pertinentes et de compétences, toutes choses qui ne favorisent point l’éclosion d’entreprises.

  1. Kébé a souligné qu’il restait convaincu que c’est par des actions du genre qu’l sera possible de promouvoir l’initiative privée, encourager la création d’entreprises, réussir la bataille contre le chômage et relever le défi du développement et partant lutter efficacement contre la pauvreté.

Les séances d’information et de sensibilisation seront organisées et animés par l’APEJ et ses partenaires dont l’API Mali, les organisations locales de jeunes et les sucess-stories.

CICOM APEJ ll 08 11 2018