En navigant sur notre site, vous accepter l'utilisation de nous cookies pour améliorer votre expérience utilisateur

Apprentissage

Apprentissage

L’apprentissage consiste à offrir aux jeunes non qualifiées des possibilités d’acquisition de compétences à travers l’accès à des stages d’apprentissage professionnel. Pour cela il s’appuiera sur  les dispositifs de formation existants. En collaboration avec la DNFP, le FAFPA, et en  partenariat avec la FNAM, les ONG et autres, un système de sélection rigoureux et de compagnonnage sera mis en place en vue d’une insertion efficace des jeunes présélectionnés. Des conventions entre l’APEJ, les services publics chargés de la formation et de l’insertion et les organismes de formation privés et publics seront conclues et mises en œuvre. Ces conventions intégreront l’exigence de l’insertion à la fin des apprentissages dans les créneaux porteurs de croissance économique et d’emploi identifiés dans les différents « bassins » d’emploi.

 

OBJECTIF GLOBAL DE L’APPRENTISSAGE :

L’objectif du programme est de contribuer à réduire le chômage et la pauvreté par le renforcement de l’employabilité des jeunes âgés de 15 à 21 ans à travers le placement en apprentissage, en vue de  faciliter leur insertion socioprofessionnelle.

Objectifs  Spécifiques

Les objectifs spécifiques du programme sont:

  • Identifier et orienter les jeunes vers les métiers porteurs par région ;
  • Identifier les entreprises artisanales avec des capacités d’accueil adaptées;
  • développer un partenariat avec les structures d’accueils ;
  • placer en apprentissage les jeunes tout en leur faisant connaître les opportunités d’emploi qui s’offrent à eux dans les différents secteurs de l’économie ;

POPULATION CIBLE

Le programme d’apprentissage concerne l’ensemble des régions administratives du Mali et le District de Bamako. Il s’adresse essentiellement aux jeunes de 15 à 21 ans, des deux sexes, non scolarisés, déscolarisés précoces, non orientés du DEF ou diplômés sans emploi mais candidats à l’apprentissage d’un métier.

DURÉE DU PROGRAMME

La durée du programme est de 24 semaines repartis en six mois,  renouvelable une ou deux fois selon les corps de métier.

STRATÉGIE D’INTERVENTION

La stratégie d’intervention du programme est basée sur un partenariat avec les structures faîtières des secteurs concernés.

L’APEJ se charge d’organiser l’orientation des jeunes inscrits, de mettre en place une commission de sélection, de publier la liste des jeunes retenus, de faire signer les actes d’engagement et les conventions de partenariat avec les structures d’accueil, de placer les jeunes candidats dans les ateliers et d’assurer leur suivi/évaluation.

La  commission définit et arrête les critères de sélection des jeunes et le cahier de- charges des maîtres artisans tuteurs.

 

MESURES D’ACCOMPAGNEMENT DE L’OPÉRATION

L’APEJ assure la prise en charge de la couverture sociale des jeunes, pendant la durée de leur apprentissage et les indemnités de déplacements.

Des prix du meilleur jeune apprenti et du meilleur tuteur pourraient être institués et décernés à la fin de la période d’apprentissage. Ces prix pourraient être des bourses de perfectionnement de courte durée. L’objectif recherché est de stimuler la recherche de l’excellence.

CONDITIONS DU PLACEMENT EN APPRENTISSAGE 

  1. L’objectif du placement en apprentissage des jeunes dans les structures d’accueil est de leur permettre d’acquérir  une qualification professionnelle pour être opérationnel.
  1. Pour être éligible à ce Programme, le jeune doit :
  • Etre de  Nationalité malienne ;
  • Etre âgé de 15 à 21 ans ;
  • Accepter apprendre un métier auprès d’un maître d’apprentissage.
  1. Le jeune apprenant est astreint au respect strict et rigoureux du règlement intérieur de la structure d’accueil. Tout manquement aux textes en vigueur expose à des sanctions allant de l’avertissement à la suspension définitive de l’Acte d’engagement.
  1. Avant de débuter sa formation, le jeune remet à l’APEJ un acte d’engagement unilatéral par lequel, il s’engage à quitter la structure d’accueil, une fois la formation terminée et à reconnaître que la qualité d’apprenant  ne lui confère aucun droit acquis.
  1. L’apprenant jouit également d’une assurance sociale (maladies professionnelles et accidents du travail).
  1. A l’issue de la formation, il sera délivré au jeune apprenti une Attestation de participation.