En navigant sur notre site, vous accepter l'utilisation de nous cookies pour améliorer votre expérience utilisateur

Qui sommes nous

Introduction

Qui sommes nous ?

Au Mali, la problématique de l’emploi des jeunes est caractérisée par (i) l’inadéquation entre la formation reçue et les besoins du marché du travail, (ii) le faible niveau de qualification, (iii) le sous emploi rural exacerbé, (iv) les difficultés d’accès des jeunes au financement, (v) et la faible capacité d’absorption de la fonction publique et du secteur privé.

Face à ces contraintes, l’Etat malien a mis en place un ensemble de dispositifs condensés dans le Programme Emploi Jeunes (PEJ) comme réponse à l’épineuse question qu’est le chômage des jeunes.

Pour mettre en œuvre le PEJ, l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes a été créée par la loi N°03-031/AN-RM du 25 août 2003 modifiée par la loi N°2014-068/AN-RM du 31 Décembre 2014.

Etablissement Public à caractère Administratif (EPA) doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière, l’APEJ a pour mission de concourir à la création d’emplois pour les jeunes de 15 à 40 ans en milieux rural et urbain notamment en facilitant leur accès au marché du travail et au crédit.

Le programme

Pour atteindre l’objectif de création de 200 000 emplois au moins, durant le quinquennat 2013 – 2018 de Son Excellence le Président de la République, Chef de l’Etat, Monsieur Ibrahim Boubacar KEITA, l’APEJ Exécute aussi des projets et actions tendant à promouvoir l’emploi des jeunes notamment :

  • le Volet Entreprenariat des jeunes ayant une éducation limitée du PROCEJ sur financement de la Banque Mondiale ;
  • le résultat 5 du PAFIP financé par le Grand Duché du Luxembourg (LuxDev) ;
  • la réalisation de chantiers-écoles en HIMO dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Formation professionnelle, Insertion et appui à l'Entrepreneuriat des jeunes Ruraux  (FIER) ;
  • le Programme d’actions d’urgence au Nord et à Bamako ;
  • le Projet l’Emploi des Jeunes créé des opportunités ici au Mali financé par l’Union Européenne.

Réalisations de 2013 à nos jours

2013 à nos jours

Aspect stage de formation professionnelle

Depuis 2013, l’APEJ a placé en stage de formation professionnelle quelques 25 000 jeunes à raison de 5 000 jeunes diplômés par an.

Depuis 2013

Aspect formation

Parallèlement 12 734 jeunes ont été formés dans les modules de l’entreprenariat pour un montant de 1,8 milliards de FCFA alors que plus de 9 000 jeunes ont été sensibilisés à l’esprit d’entreprise et 1 672 placés dans des programmes d’incubation.

Depuis 2013

Aspect financement

En outre, l’APEJ a financé toutes catégories confondues 4 800 projets dont 2 718 en milieu urbain et 2 082 en milieu rural en partenariat avec le PROCEJ, le PAFIP et l’Organisation internationale des migrations. L’ensemble de cette enveloppe se chiffre à 3,9 milliards de fcfa dont 2,5 milliards apportés par les Partenaires techniques et financiers.

Depuis 2013

Aspect employabilité

Concernant les emplois créés en milieu rural sur la même période, 332 jeunes ont été installés dans la riziculture et le maraichage. Quant aux emplois saisonniers et aux formations dans la réalisation d’infrastructures suivant la technique HIMO, ils ont concerné environ 25 000 jeunes essentiellement dans les régions du nord.

Les organes

Le Conseil d’Administration est l’organe délibérant de l’APEJ. Il fixe les orientations générales de l’Agence, adopte son programme d’activités, ainsi que le budget nécessaire à sa réalisation. Il est présidé par le Ministre en charge de l’emploi.

En tant qu’instance d’exécution de l’APEJ, la Direction Générale de l’APEJ est chargée de l’application des décisions du Conseil d’Administration en matière de promotion de l’emploi des jeunes en milieux rural et urbain.

Le Comité  de Crédit et de Garantie approuve les projets à financer par l’Agence.

Le Comité de Gestion est un organe consultatif chargé d’assister le Directeur Général dans ses tâches de gestion.

La Direction Générale est dirigée par un Directeur nommé par Décret pris en Conseil des Ministres. Elle comprend Sept (7) Départements techniques et trois (03) services assimilés à savoir :

  • le Département de la Prospection, de la Promotion et de l’Évaluation (DPPE) ;
  • le Département de l’Emploi et de l’Investissement (DEI) ;
  • le Département de l’Entreprenariat-Jeunesse (DEJ) ;
  • le Département du Financement et de la Garantie (DEFIG), le Département Administration et Finances (DAF) ;
  • le Service du Conseiller Juridique (CJ) ;
  • la Cellule Information et Communication (CICOM) ;
  • l’Agence Comptable (AC) ;
  • l'Unité de Développement des compétences (UDC) ;
  • l'Unité de Planification du Suivi et Évaluation (UPSEV).